Des étudiants qui maîtrisent les risques en entreprise

IEQT Vichy

21 Juin 2012

Formés à intervenir en entreprise, les douze étudiants en MRC (Management des Risques et des Crises) de l’IEQT ont collaboré l’année durant avec la Société Nouvelle des Pastilles de Vichy (SNPV), fabricante du célèbre bonbon octogonal.

Les résultats de l’étude des risques réalisée par leurs soins doivent être présentés ce 21 juin. Une mission de terrain d’ores et déjà qualifiée « d’aussi enrichissante que motivante » par ses auteurs, qui, ayant atteint le niveau Bac + 5, se préparent activement à intégrer le monde du travail.

 

C’est à la demande de la SNPV, entreprise partenaire de longue date de l’IEQT, que sa promotion MRC a initié en octobre dernier une étude des risques consacrée à la pastillerie de Vichy. « Dans un premier temps, nous avons effectué une recherche documentaire exhaustive, afin de rassembler l’ensemble des informations disponibles sur la société. » Étudiant en MRC, Yoann Briand figure parmi les 4 groupes de travail constitués pour l’occasion. « Chaque catégorie de risques inhérents à l’activité spécifique de l’entreprise a pu être identifiée et classée : qu’il s’agisse des risques concurrentiel et financier, du risque sanitaire soumis à une réglementation très stricte, sans oublier le risque social ou environnemental ; tous ont été passés au crible et dûment analysés. »

 

Un encadrement d’experts pour de futurs spécialistes  

Géraldine Dacher, responsable QHSE du site de production vichyssois implanté Allée des Ailes, a suivi de près la démarche des étudiants.  « Elle nous a reçus sur place pendant toute une journée, nous guidant durant la visite pour ensuite aborder avec nous les différentes thématiques à traiter. » Les groupes de travail sont retournés la voir à chaque fois que cela s’avérait nécessaire pour la progression de l’étude; des échanges réguliers (par mail ou par téléphone) ont été entretenus 8 mois durant.

Tout au long de l’année, les étudiants ont bénéficié du tutorat assuré par Frédéric Bauguitte, spécialiste des risques en entreprise (cabinet Cerfos). « Il nous a suivis et conseillés en permanence, notamment lors des journées mensuelles dédiées au développement de notre étude. »

 

Alors que les points d’améliorations concernant la demi-douzaine de risques ciblés (accompagnés de solutions chiffrées) doivent être présentés devant un jury de professionnels, les étudiants en MRC sont unanimes dans leur satisfaction d’avoir pu « mettre en œuvre concrètement les enseignements reçus ».

 

 


Rédaction :  Véronique DURUPT

Vous cherchez encore ? Essayez nos accès rapides !