Comment va la Qualité en France à l’aube de 2022 ? Et en quoi France Qualité, l’organisation représentative de la communauté des professionnels des démarches de progrès et de maîtrise des risques, peut aider à “faire mieux” ? Voilà deux questions que nous pouvons évoquer, sur la base du recours à un outil méthodologique – on ne se refait pas ! -, à savoir le SWOT.

Des FORCES existent : le regain d’intérêt des organismes publics et privés pour les démarches d’amélioration continue s’avère confirmé, et conforté par les besoins liés aux enjeux de prévention, transformation ; le mot “Qualité” apparaît de plus en plus comme critère de choix dans les appels d’offres ou vecteur de promotion d’image ou ciment d’une culture d’entreprise ; l’approche “Nouvelle Qualité”, globale, pragmatique, innovante, participative, est véritablement passée dans les mœurs [et les médias], parce qu’adaptée aux attentes des parties prenantes.

Notre réseau AFQP, qui doit se doter le 11 février prochain à la fois d’une feuille de route 2022-2023-2024 et d’une gouvernance renouvelée, rajeunie, féminisée, entend donner encore davantage d’ampleur à un tel mouvement, en développant la fertilisation croisée des bonnes pratiques, en privilégiant le dispositif des Prix régionaux/nationaux, en consolidant les synergies avec la RSE, l’excellence relationnelle, le Lean participatif. Rendez-vous dans les numéros à venir de votre Revue Echanges et de la Newsletter notamment…

Oui, mais différentes FAIBLESSES demeurent. Le portage du sujet par le monde politique et institutionnel est objectivement moins affirmé en France qu’au sein d’autres pays tels que l’Allemagne, le Japon, le Canada/Québec par exemple. Au-delà, le niveau d’acculturation collective actuel – assez contrasté voire modeste -, renvoie à une intégration limitée de la sensibilisation aux méthodes & outils d’amélioration continue dans les cursus d’enseignement supérieur, technique, a fortiori les classes pré-Baccalauréat.

France Qualité vient justement d’adresser aux Présidents de Conseil Régional un exemplaire du livre de référence publié voici quelques semaines aux éditions Eyrolles, et va solliciter la réaction en cette matière de l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle. Une série de prises de position AFQP s’annonce, en appui sur l’apport de partenaires stratégiques, au gré également du renforcement de la crédibilité de notre organisation à l’échelle et auprès de l’Europe.

 

Quid de MENACES à l’horizon ? Incertitudes associées aux évolutions de la crise sanitaire sinon économique, tensions à l’intérieur de la société, sont toujours susceptibles de peser de façon limitative, s’agissant de la relance d’activité, et donc du lancement ou déploiement de projets de progrès. Surtout, la compétitivité française, singulièrement à l’exportation, reste perfectible, au regard parfois de défis d’inventivité, souvent de pesanteurs administratives, mis en évidence au travers des indicateurs Quali’Bord.

Gageons que les multiples événements (300) prévus au programme d’animations des structures territoriales du réseau sur les douze mois à venir, de même que la Journée Nationale organisée le 23 mai à Paris, permettent de valoriser des réussites de start-ups, PME-PMI, ETI, grands Groupes, d’administrations, de collectivités locales, et de partager une dynamique positive. Très clairement, les campagnes de communication, accompagnements d’acteurs économiques et sociaux via des prestations de service ciblées, doivent y contribuer aussi.

Heureusement, se profilent quantité d’OPPORTUNITÉS, prometteuses. Bien entendu, on pense là aux belles perspectives en termes d’emploi, qui valent d’ailleurs tout particulièrement pour la Filière Qualité, autant qu’aux challenges créatifs que promeuvent les jeunes générations. Y compris dans le domaine du Digital, escomptons des changements appréciables, ouvrant sur nombre de simplifications de processus, d’enrichissements du travail, d’ouvertures de champs, de capitalisations de data… au service des clients et autres parties prenantes.

Maints projets ou réalisations de nos équipes visent à aller de l’avant : diffusion de la série de podcasts Manager Qualité du futur ; création d’un Pôle Jeunes générations et d’une fonction de coordination Filière au sein du Bureau Exécutif ; exploitation d’un questionnaire envoyé à un nombre significatif des 6 000 contacts individuels de l’association ; rédaction d’un nouveau Livre Blanc par an ; utilisation accrue des comptes/réseaux sociaux et des remontées terrain.